Nadine "la Moucheuse"

De Marches du Nord
(Redirigé depuis Diane Maletudine)
Aller à : Navigation, rechercher
Emblème-TE-plat.png
Diane Maletudine (surnommée "Nadine la Moucheuse" pour des raisons compliquées) est née il y a quelques 22-25 ans (elle n'est donc déjà plus une "jeune fille") dans les Îles Kerdanes, au sein d'une famille en pleine expansion depuis un "gros coup" financier qui a ruiné la famille Celsine (les deux "clans" sont donc à couteaux tirés).

On a vite détecté son potentiel combatif, elle fût donc placée comme élève du célèbre maître d'armes Vasco Sotorine et bientôt intégrée à la "vigila" (la garde) autant qu'à l'équipe "martiale" de sa famille pour les Jeux Insulaires.

Malgré son caractère de merde, son impétuosité et des rapports difficiles avec l'autorité qui plombèrent sa carrière "militaire" (elle a stagné quelques années comme simple "rameuse" puis riconora, c'est à dire "éclaireuse", à l'Arche de Rigorne), elle se fit remarquer aux Jeux, tant à l'épée qu'à l'arbalète (c'est réellement une tireuse exceptionnelle)...
Jusqu'au drame qui changea sa vie : il y a trois ans, blessée lors d'une épreuve d'escrime, elle s'est laissée emporter au point de tuer son adversaire, un fils-héritier de la famille Torodine (bien plus influente que la sienne) et a été carrément bannie de l'archipel kerdan, donc de sa propre famille (c'est un peu l'équivalent kerdan de la peine de mort).

Échouée sur le continent

Diane est alors venue chercher refuge dans les Marches du Nord où, après quelques jobs plus ou moins merdiques (escorte de caravane, guide pour les lamentables bateliers remans...) elle se fit embaucher dans le vaste régiment mercenaire commandé par Arund-le-Taureau (l'un des plus puissants "généraux" de l'armée du nord, et donc un mercenaire) : les soldats Impériaux ne sont pas tendres avec les femmes mais les talents de Diane lui ont permis de s'y faire (à peu près) respecter dans le bataillon commandé par Greylen le Gantelet, chien de guerre sans scrupule et l'un des lieutenants préférés du Taureau.
Elle y a servi presque 18 mois entre la Marche des Gemmes et celle des Lisières, avant qu'un soir de cuite, son lieutenant décide de se taper la seule femme disponible au campement. Quelques instants plus tard, Diane l'avait égorgé et fuyait à nouveau, désormais grillée même chez les Impériaux.

Volant une pirogue pour descendre le grand fleuve Dramguil jusqu'à Aroche où elle a brièvement trouvé refuge auprès de son ancien mentor, Vasco Sotorine, devenu depuis quelques années commandator vigile ("capitaine de la garde") de la plus grande Arche du pays, appartenant à la puissante famille Melangoline. Mais Vasco lui a bientôt appris que les Melangoline, qui font affaires avec le Taureau, avait accepté de lui livrer Diane et donc mis à ses trousses un jeune et vaillant questor (une espèce "d'investigateur spécial"), Dario Celsine, lui aussi élève du maître d'armes (en plus d'être d'une famille rivale).
Ne pouvant plus cacher Diane à Aroche sans risquer sa propre tête (ou de voir ses deux élèves préférés s'entre-tuer), Vasco ré-expédia la guerrière dans l'autre sens par un convoi fluvial vers la Marche des Lacs, où les troupes impériales affrontaient les rebelles indigènes du clan des Oloden. L'attaque soudaine des rebelles Kormes contre ce convoi kerdan de matériel militaire lui permit de briller aux yeux de son capitaine qui, en remerciement, lui donna assez d'argent pour s'acheter un cheval à l'escale d'Archerune et disparaître en contournant la zone des combats (où le régiment du Taureau est tout entier engagé).

Talendane (?)

De là, Diane a réussi à atteindre la petite colonie impériale de Celanire où elle pris contact avec des bateliers Sotorine et, grâce à la lettre que Vasco lui avait écrite pour sa propre sœur Ranyella (qui commande les Sotorine des Marches) s'est fait ramener jusqu'au petit village-frontière de Tal Endhil, a priori hors d'atteinte des Melangoline comme du Taureau. Malheureusement, et bien que les Sotorine de Tal Endhil manquent cruellement de combattants, Ranyella a refusé de donner asile à une "bannie" et l'a plutôt recommandée au Capitaine (mercenaire) Durgaut, toujours prêt à enrôler n'importe quel genre de soudard pour peu qu'il soit compétent et courageux.

Elle s'y est présentée sous l'identité (un peu foireuse) d'une mercenaire rigérienne "élevée à la kerdane" et, à sa grande surprise, Diane s'est plutôt bien intégrée à cette bande de marginaux audacieux et bigarrés (quelques ex-brigands, un assassin fehnri, un redoutable guerrier hornois, quelques Emishen, un templier défroqué et même un "chroniqueur" assez bizarre, plus espion que lettré), unis par une espèce de fraternité querelleuse et une loyauté sans borne à leur glorieux Capitaine (qui, en effet, est même aux yeux de Diane un type assez hors-du-commun).
Bien malgré elle, Diane s'y est d'ailleurs plus particulièrement lié à Trevan de Rigorne, jeune chevalier errant idéaliste et couillon, rencontré durant une opération clandestine baptisée "le Train de l'Argent", qui s'est entiché de la belle guerrière et qu'elle-même traite alternativement comme un petit frère, un chien de manchon ou un soupirant potentiel (c'est pas clair dans sa tête, la romance n'étant pas la spécialité de notre guerrière).
Malheureusement pour elle, Diane a récemment été affectée à l'escorte louée par Durgaut à l'équipage marchand du Coppavento, la nef des Sotorine en partance pour... Aroche ! N'ayant pas réussi à s'y soustraire et n'étant pas prête à tout perdre en fuyant une nouvelle fois, elle a demandé de l'aide à Vighnu Pratesh et Andréas "Odran" qui se sont contentés de l'explication "je suis recherchée, là-bas" et, à eux deux, l'ont complètement relookée (cheveux courts et noir-corbeau, un tatouage serpentin sur la joue pour masquer une cicatrice très reconnaissable) avant d'expliquer au reste de la bande qu'elle serait désormais connue comme "Nadine la Moucheuse".

Arrivée à Aroche, elle est immédiatement tombée sur le questor Dario Celsine (qui ne l'a heureusement pas reconnue, ne l'ayant jamais rencontrée en personne) et s'est brièvement éclipsée pour parler à Vasco, qui lui a révélé que non-seulement la traque était "classée sans suite" à cause de la catastrophe d'Archerune (cité portuaire incendiée par les Kormes juste après le passage de Diane, et qui a définitivement fait perdre la piste au questor), mais qu'en plus Dario avait suffisamment enquêté sur elle et les circonstances du "meurtre" pour avoir tenté par deux fois de planter intentionnellement la poursuite. Ne sachant pas trop à quoi s'en tenir, "Nadine" est restée bien planquée dans l'entrepôt où les Talendan gardent leur marchandises jusqu'à ce que son mauvais caractère, amplifié par la réclusion, porte sur les nerfs des autres mercenaires au point qu'on la foute dehors sous prétexte de surveiller Adira Pratesh, le marchand fehnri cousin de Vighnu, à la tête de la guilde de Tal Endhil et initiateur de cette expédition maritime, qui se révèle un puissant aimant à emmerdes...

Revenue à Tal Endhil, Nadine a été faite "sergent" et s'est vu confier l'entraînement du premier escadron d'arbalétriers de la garnison, ainsi que quelques missions moins officielles. Néanmoins, depuis les Moissons, elle a été ré-affectée à la tête des Patrouilleurs du bailliage, le corps d'élite qui en arpente les frontières et relie les colonies isolées.


► Diane/"Nadine" a jusqu'ici participé aux Épisodes 8) "Le Train de l'Argent", à toute la Première Expédition vers Aroche (mais particulièrement aux aventures 14) "Les Bas-Fonds" et 16) "Promenons-nous dans les bois...") puis 22) "Les Enfants Perdus", avant d'apparaître brièvement dans l'épisode 23) "Votre Éminence" et de se joindre à 27) "La Caravane des Enfants".
Depuis l'automne 37 qu'elle commande les Patrouilleurs du bailliage, et prend parfois elle-même la tête d'une unité comme lors des épisodes 32) "Haarghon Leshil" et 34) "Les Égarés".


FICHE DE PROTAGONISTE


Diane Maletudine, dite "Nadine la Moucheuse"
Aventurière (4), Intrépide, Rameuse (mélange "Combattant/Voyageur"), Solitaire, Expertise
Énergie : BESOIN DE RECONNAISSANCE 15
Mental 3 : Volonté 3, Vigilance 3, Calme 3, Cartographie 2
Physique 4 : Réflexes 4, Athlétique 4, Perception 2, Discrétion 1
Social 2 : Allure 4, Langues Étrangères 3 (Pères > Vents > Sylves), Autorité 2, Intimidation 2
Combat 5 : Arbalète 5, Lames 4, Bagarre 2, Tactique 2, Spé. Embuscade 2, Tir de Précision 2
Voyage 3 : Survie 3, Navigation 2, Natation 1, Equitation 1, Spé. Voies Fluviales 2

Atouts : Arbalète et Cotte de Mailles kerdanes, Garde Robe 1 / Relations : Maître d'Armes Vasco Sotorine 2, Trevan de Rigorne 1 ; Contacts : Guerriers Kerdans 2 ; Statut : Lieutenante 3
Réactions : Témérité 5, Féminité 4, Grossièreté 3, Arrogance 3, Sensibilité 2 Limites : Tension 10, Aplomb 4, KO 8, Critique 6.

Équipement : Poignard [0/+1+0], Épée remane [1/+2+1], Cotte de Mailles Fines [P3/-1], Arbalète [1/+2+2, longue portée, charger 1 Tour] → 10 carreaux Base pH : 2

(25/02/2020) 1pH

Potentiels : Tir précis/réflexe 15 (avec bonus d'arme), +Embuscade 16, Préparer le tir 15, Escrime 15 ( avec bonus d'arme), Vigilance 10 (Mental +Vigilance +Perception +½Réflexes), Engueuler les troupes 9 (Social +Volonté +Autorité +Intimidation)...