Heymdal "l'Émacié" : Différence entre versions

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher
m
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Heymdal de Rordame s'est d'abord fait un nom comme routier et guide de caravanes dans la [[Marche des Gemmes]]. Devenu familier de [[Corelguil]], il s'y est alors lié à une Maison marchande mineure, les [[Maisons marchandes#Borwyn|Borwyn]], tailleurs de pierre, terrassiers et exploitants miniers qui faisaient (et font toujours) grande consommation d'esclaves. <br>
 
Heymdal de Rordame s'est d'abord fait un nom comme routier et guide de caravanes dans la [[Marche des Gemmes]]. Devenu familier de [[Corelguil]], il s'y est alors lié à une Maison marchande mineure, les [[Maisons marchandes#Borwyn|Borwyn]], tailleurs de pierre, terrassiers et exploitants miniers qui faisaient (et font toujours) grande consommation d'esclaves. <br>
 
À l'époque, les [[Kormes]], les [[Edell'Okhil]] et les [[Okhina'en]] harcelaient les convois d'esclaves, mais l'Émacié apprit comment déjouer leurs embuscades et se fit bientôt une spécialité de capturer au passage quelques fugitifs supplémentaires. Lors d'une fameuse affaire de vol dans le port d'[[Archerune]], il y a peut-être 6 ou 7 ans, Heymdal de Rordame écuma les tavernes et les quais pendant deux huitaines pour finalement récupérer une précieuse cargaison d'huiles, volée sur une barge de la guilde des candeliers.<br>
 
À l'époque, les [[Kormes]], les [[Edell'Okhil]] et les [[Okhina'en]] harcelaient les convois d'esclaves, mais l'Émacié apprit comment déjouer leurs embuscades et se fit bientôt une spécialité de capturer au passage quelques fugitifs supplémentaires. Lors d'une fameuse affaire de vol dans le port d'[[Archerune]], il y a peut-être 6 ou 7 ans, Heymdal de Rordame écuma les tavernes et les quais pendant deux huitaines pour finalement récupérer une précieuse cargaison d'huiles, volée sur une barge de la guilde des candeliers.<br>
Cette investigation accru encore son renom, et il devint bien vite le limier favori des nobles vengeurs et des marchands de chaire humaine. Brièvement au service du Duc [[Brigard d'Anguedale]], l'Émacié aurait ainsi participé à la capture des [[Eldan "le Moineau"|brigands de '''Bowen le Hardi''']], un déserteur de l'[[Armée du Nord]] qui rançonna les caravanes des [[Monts Voilés]] pendant quelques années avant de finir au gibet.  
+
Cette investigation accru encore son renom, et il devint bien vite le limier favori des nobles vengeurs et des marchands de chair humaine. Brièvement au service du Duc [[Brigard d'Anguedale]], l'Émacié aurait ainsi participé à la capture des [[Eldan "le Moineau"|brigands de '''Bowen le Hardi''']], un déserteur de l'[[Armée du Nord]] qui rançonna les caravanes des [[Monts Voilés]] pendant quelques années avant de finir au gibet.  
  
 
On le dit '''rusé comme un renard, sec comme un coup de trique et aussi acharné qu'un chien de sang'''. Pire : la rumeur prétend que [[Midral "Cuivré"]] l'aurait embauché pour traquer les esclaves évadés de la mine de son beau-père [[Jornil "Cuivré"|Jornil]]. Après un passage à [[Solerane]], Heymdal et ses hommes (un ex-mercenaire ondrène nommé '''Thorom-le-Molosse''' et un pisteur renégat du clan des [[Halia'Hetan]] qu'on appelle '''Lynx-d'Hiver''') sont arrivés à [[Tal Endhil]] aux Moissons de l'an 37, débutant avec les [[Protagonistes]] des rapports qui ne cesseraient de se compliquer au fil des mois...
 
On le dit '''rusé comme un renard, sec comme un coup de trique et aussi acharné qu'un chien de sang'''. Pire : la rumeur prétend que [[Midral "Cuivré"]] l'aurait embauché pour traquer les esclaves évadés de la mine de son beau-père [[Jornil "Cuivré"|Jornil]]. Après un passage à [[Solerane]], Heymdal et ses hommes (un ex-mercenaire ondrène nommé '''Thorom-le-Molosse''' et un pisteur renégat du clan des [[Halia'Hetan]] qu'on appelle '''Lynx-d'Hiver''') sont arrivés à [[Tal Endhil]] aux Moissons de l'an 37, débutant avec les [[Protagonistes]] des rapports qui ne cesseraient de se compliquer au fil des mois...
  
  
► ''Annoncé de longue date aux environs de Solerane, Heymdal et ses assistants sont arrivés à Tal Endhil durant la '''[[23) "Votre Éminence"|visite de Son Éminence le Primat]]''', puis ont mené la traque de la sorcière [[Soashna]] durant l'[[épisode]] suivant : '''[[24) "La Sanction"]]'''. Reparti après ce "succès", le chasseur de primes est brièvement réapparu à [[Aroche]], quelques huitaines plus tard et à nouveau au service d'Ærgabald, lors de '''[[26) "La Clé des Mensonges"|"La Clé des Mensonges"]]'''. Au moins des Chasses, alors que les Talendans recherchaient '''[[30) "L'Absent"|"L'Absent"]]''', Heymdal enquêtait pour l'Inquisiteur Valiard sur les suites du mystère de "[[26) "La Clé des Mensonges"#La Chanson Qui Tue|la Chanson qui Tue]]" lorsqu'il a arrêté et torturé le brave [[Tharcem de Garde-Lunes]] pour avoir laissé échapper un [[Vrindajh|prisonnier fehnri]]. C'est donc autant en guise de rétribution que pour la possession d'une épée [[Royaume Solaire|antique]] que [[Herle de Lorune]] l'a ensuite [[30) "L'Absent"#Le Duel|affronté en duel]] dans la [[Marche des Lisières]] : humilié, le chasseur de primes aurait plongé dans l'alcool...''
+
► ''Annoncé de longue date aux environs de Solerane, Heymdal et ses assistants sont arrivés à Tal Endhil durant la '''[[23) "Votre Éminence"|visite de Son Éminence le Primat]]''', puis ont mené la traque de la sorcière [[Soashna]] durant l'[[épisode]] suivant : '''[[24) "La Sanction"]]'''. Reparti après ce "succès", le chasseur de primes est brièvement réapparu à [[Aroche]], quelques huitaines plus tard et à nouveau au service d'Ærgabald, lors de '''[[26) "La Clé des Mensonges"|"La Clé des Mensonges"]]'''. Au mois des Chasses, alors que les Talendans recherchaient '''[[30) "L'Absent"|"L'Absent"]]''', Heymdal enquêtait pour l'Inquisiteur Valiard sur les suites du mystère de "[[26) "La Clé des Mensonges"#La Chanson Qui Tue|la Chanson qui Tue]]" lorsqu'il a arrêté et torturé le brave [[Tharcem de Garde-Lunes]] pour avoir laissé échapper un [[Vrindajh|prisonnier fehnri]]. C'est donc autant en guise de rétribution que pour la possession d'une épée [[Royaume Solaire|antique]] que [[Herle de Lorune]] l'a ensuite [[30) "L'Absent"#Le Duel|affronté en duel]] dans la [[Marche des Lisières]] : humilié, le chasseur de primes aurait plongé dans l'alcool...''
  
 
{{Secrets|Heymdal se fait payer 25% du prix des esclaves qu'il ramène - les 60 évadés de Solerane lui vaudraient donc une récompense de 15 pièces d'or.<br>
 
{{Secrets|Heymdal se fait payer 25% du prix des esclaves qu'il ramène - les 60 évadés de Solerane lui vaudraient donc une récompense de 15 pièces d'or.<br>

Version actuelle en date du 1 janvier 2021 à 21:38

Heymdal.jpg
Heymdal de Rordame, dit l'Émacié, était un chevalier errant arrivé dans les Marches du Nord à l'époque des grandes batailles, qui est devenu depuis un chasseur de primes et d'esclaves en fuite, voire occasionnellement de sorciers : avec deux acolytes, il a longtemps loué ses services à la noblesse comme aux marchands d'esclaves et exploitants miniers, poursuivant et récupérant les criminels en cavale comme la main-d’œuvre qui viendrait à s'échapper.

Malgré ses liens avec les Seigneurs du Nord, son extrême droiture l'ait longtemps retenu de se comporter comme le comte-héritier Ærgabald de Rordame, mais lusieurs mésaventures ont peu à peu fait de lui un antagoniste des Talendans, et un ennemi personnel de son lointain cousin, Herle de Lorune.


Heymdal de Rordame s'est d'abord fait un nom comme routier et guide de caravanes dans la Marche des Gemmes. Devenu familier de Corelguil, il s'y est alors lié à une Maison marchande mineure, les Borwyn, tailleurs de pierre, terrassiers et exploitants miniers qui faisaient (et font toujours) grande consommation d'esclaves.
À l'époque, les Kormes, les Edell'Okhil et les Okhina'en harcelaient les convois d'esclaves, mais l'Émacié apprit comment déjouer leurs embuscades et se fit bientôt une spécialité de capturer au passage quelques fugitifs supplémentaires. Lors d'une fameuse affaire de vol dans le port d'Archerune, il y a peut-être 6 ou 7 ans, Heymdal de Rordame écuma les tavernes et les quais pendant deux huitaines pour finalement récupérer une précieuse cargaison d'huiles, volée sur une barge de la guilde des candeliers.
Cette investigation accru encore son renom, et il devint bien vite le limier favori des nobles vengeurs et des marchands de chair humaine. Brièvement au service du Duc Brigard d'Anguedale, l'Émacié aurait ainsi participé à la capture des brigands de Bowen le Hardi, un déserteur de l'Armée du Nord qui rançonna les caravanes des Monts Voilés pendant quelques années avant de finir au gibet.

On le dit rusé comme un renard, sec comme un coup de trique et aussi acharné qu'un chien de sang. Pire : la rumeur prétend que Midral "Cuivré" l'aurait embauché pour traquer les esclaves évadés de la mine de son beau-père Jornil. Après un passage à Solerane, Heymdal et ses hommes (un ex-mercenaire ondrène nommé Thorom-le-Molosse et un pisteur renégat du clan des Halia'Hetan qu'on appelle Lynx-d'Hiver) sont arrivés à Tal Endhil aux Moissons de l'an 37, débutant avec les Protagonistes des rapports qui ne cesseraient de se compliquer au fil des mois...


Annoncé de longue date aux environs de Solerane, Heymdal et ses assistants sont arrivés à Tal Endhil durant la visite de Son Éminence le Primat, puis ont mené la traque de la sorcière Soashna durant l'épisode suivant : 24) "La Sanction". Reparti après ce "succès", le chasseur de primes est brièvement réapparu à Aroche, quelques huitaines plus tard et à nouveau au service d'Ærgabald, lors de "La Clé des Mensonges". Au mois des Chasses, alors que les Talendans recherchaient "L'Absent", Heymdal enquêtait pour l'Inquisiteur Valiard sur les suites du mystère de "la Chanson qui Tue" lorsqu'il a arrêté et torturé le brave Tharcem de Garde-Lunes pour avoir laissé échapper un prisonnier fehnri. C'est donc autant en guise de rétribution que pour la possession d'une épée antique que Herle de Lorune l'a ensuite affronté en duel dans la Marche des Lisières : humilié, le chasseur de primes aurait plongé dans l'alcool...


Heymdal se fait payer 25% du prix des esclaves qu'il ramène - les 60 évadés de Solerane lui vaudraient donc une récompense de 15 pièces d'or.
Il est peut-être corruptible, mais "difficilement" : rattraper des esclaves, c'est aussi la base de sa renommée... Lui offrir de l'argent pourrait aussi bien avoir l'effet inverse et, s'il ne trouve pas de meilleures proies, le convaincre qu'il y a des esclaves en fuite à Tal Endhil.