La Soyeuse

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher

Bordel presque luxueux de Darverane et officiellement baptisé "Taverne de la Soyeuse", il n'est généralement désigné que par le nom de scène de sa vedette, danseuse et courtisane fehnri. Jadis appelé "le Sérail", l'endroit a d'abord appartenu au négociant Dorian le Magnifique et sa fameuse compagne, il a été récupéré après leur disparition par un certain Stevan "le Mandrin", dur-à-cuire de l'Ondhor et neveu (ou peut-être fils illégitime) du caïd local, Bertold le Lippu.<bt> L'établissement avait nettement périclité en l'absence de sa "muse" mais, finalement la Soyeuse est reparue et Stevan a renommé le lupanar en son honneur : cette attention à l'image de marque, ainsi qu'un renouvellement du "cheptel" par quelques jolies esclaves venteuses, semble avoir nettement relancé les affaires. D'ailleurs située un peu à l'écart des la Place des Chaînons (le marché aux bestiaux et esclaves de Darverane), la Soyeuse reconquit peu à peu son ancienne clientèle huppée...