Écume 6

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher

Le comptoir kerdan immatriculé Écume 6, et surnommé "Port-Kardane" par la plupart des continentaux, est le premier "port" installé par la famille Sotorine dans la Région des Lacs, à l'extrême ouest de la Baie des Langueurs.

Il est situé l'embouchure de la Baie des Langueurs, là où le "Fleuve des Lacs en Paliers" s'étale en marécages après avoir serpenté pendant 10 lieues dans la plaine herbeuse en aval du Lac Quatrième ("Ker Endhil"), accessible en une (rude) journée de navigation depuis Tal Endhil. Le retour, par contre, prend plutôt deux jours à pied comme en bateau, tant le courant est fort et le fleuve tumultueux en amont des marais.

Tout au bout d'un sentier sinueux entrecoupés de ponts de rondins franchissant les fondrières pour relier les longues bandes de terre et de roches qui s'avancent parmi les joncs et les arbres tordus, Écume 6 est bâti sur une sorte de péninsule boisée où la brume s'accroche de jour comme de nuit, au bord d'un chenal difficilement perceptible qui permet tout juste aux nef d'avancer en remuant la vase.
Le comptoir lui-même se compose d'un long ponton qui relie ce chenal à une sorte de grosse maison pentue dont le vaste rez-de-chaussée est un large entrepôt attenant à des écuries intérieures, l'unique étage en sous-pente formant le logement qu'occupent les mariniers en transit (une longue suite de lits séparés par de lourdes tentures brodées, des braséros ouvragés et, en haut de l'escalier ouest, une sorte de salle commune dotée d'une cheminée).

Quoique l'endroit soit très isolé et humide même l'été (d'autant que les moustiques y pullulent), les Sotorine ont réussi à s'y établir plus confortablement que dans aucune masure de Tal Endhil, bien que chaque équipage n'y reste souvent que le temps d'acheminer et de transborder ses marchandises vers ou depuis Tal Endhil, Solerane ou Darverane : le douillet comptoir planté dans les marécages reste donc parfois inoccupé pendant des semaines entières.

Ecume 6.jpg