Traval

De Marches du Nord
Version du 27 septembre 2020 à 08:45 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Fondé il y a au moins un siècle-et-demi par des colons orsanis, Traval est un bourg paysan et un petit port de pêche sur le Golfe Cinglant, doté de longue date d'une haute tour de guet qui sert aussi de phare. Isolé tout au bout de la zone colonisée de la côte, cloisonné derrière les Collines Chauves, l'endroit a longtemps été négligé par le reste de la Marche des Lisières...
Jusqu'à l'automne de l'an 37 où l'armée "impériale" amenée par Larmond d'Aroche et commandée par Thiameld de Marale [1] a investi la région côtière entre Aroche et Traval pour la soustraire à la menace des Kormes, et placé le chevalier marélien Aldris d'Orogne à la tête d'une nouvelle garnison. Lorsque Herle de Lorune a visité l'endroit "incognito" durant les mois des Neiges suivant, un petit millier d'ouvriers et moitié autant de soldats s'acharnaient à y bâtir un fort et des remparts.

Collines-Chauves.jpg
  1. Fils du célèbre Thianon qui tua Lothard d'Orsane pour mettre un terme à la Révolte des Ondrènes.