Virgile de Narcejane

De Marches du Nord
Version du 9 décembre 2020 à 14:23 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Surnommé "Mange-Cailloux" par les indigènes, Virgile de Narcejane est un érudit, géologue et cartographe que les talendan ont découvert lorsqu'il se faisait escorter par des trappeurs Elloran et le Lewyllen Horen Rohanan (décédé à la Mine Bénie) à la recherche de nouveaux filons dans les montagnes. Il revend ensuite ses découverte à diverses maisons marchandes de Darverane et ses cartes aux prêtres de la Bibliothèque Impériale de Brasure, mais le Capitaine lui a proposé de travailler pour lui à identifier certains gisements précieux que pourraient contenir les montagnes alentours.

En apparence un gentil vieux très cultivé (sciences, théologie, histoire...) qui a de nombreux contacts et sait merveilleusement s'entendre avec tout le monde (au point de tâcher de réconcilier Daverom et Dolomire), Lel'Liamil et Nevel Sholdanan le soupçonnent néanmoins d'être un espion au service d'une maison marchande ou du Primat Aristame de Gorme.

À la fin de l'été 37, Virgile a disparu lors d'une mission de prospection par delà la Cordillère des Soupirs, et la patrouille du fringant Eldan "le Moineau" a été envoyée à sa recherche. Comme aucune des deux équipes n'est jamais revenue, une solide escouade menée par Nadine "la Moucheuse" s'est lancée sur leurs traces quelques mois plus tard et, apprès avoir affronté mille périls, est rentré à Tal Endhil avec un unique survivant, Rhamdel "le Bouquetin", le carnet de prospection de Virgile et le manteau d'Eldan pour annoncer que tous les autres avaient vraisemblablement été tués et/ou dévorés par des Hommes-Fauves.