Sino Melangoline

De Marches du Nord
Version du 25 août 2019 à 09:52 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher
Melangoline.png
Tomassino Melangoline, dit "Sino", était un des trois Questore de l'Arche kerdane d'Aroche, plus particulièrement en charge de la surveillance de la pègre locale.

Trentenaire chauve et râblé particulièrement peu commode, il connaissait par leur nom la plupart des truands de la ville-basse qui, eux, connaissaient par son petit nom la hache d'armes qui était son argument final en matière de négociation ("Furia", qu'elle s'appelle).

Après avoir enquêté sur la lutte de pouvoir au sein de l'Ondhor avec l'aide d'un informateur fehnri nommé Abhijeet, Sino fut retrouvé massacré dans les eaux du port lors des événements de l'Épisode 14) "Les Bas-Fonds", laissant une veuve (remane !) effondrée.
L'enquête menée par son collègue Dario Celsine et ses alliés talendan démontra par la suite que, dans le climat de méfiance du à la présence des Chacals, Lerm le Blanchi (et quelques membres de l'Ondhor fidèles à l'héritier du chef précédent) l'avaient buté par erreur en se découvrant suivis. Ses notes d'enquêtes, retrouvées plus tard, serviront aux PJ pour retrouver le Blanchi et mettre au point un coup fumant...
Mais au final, pour des raisons politiques, la mort du brave Sino ne sera jamais vengée.