Merrick de la Faille

De Marches du Nord
Version du 31 mars 2020 à 09:54 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher
Emblème-TE-plat.png
Du haut de ses quatorze ans, le petit écuyer est théoriquement l'héritier du fief de son grand-frère (et unique parent), Helmrick de la Faille, tué lors de la traque héroïque de l'infâme sorcière Soashna.

Si Merrick fût un temps sous la coupe du vil Ærgabald de Rordame, Herle de Lorune a récemment ramené Merrick de Celanire, où le pauvre garçon était plus ou moins "interné" au couvent dirigé par l'abbé Boniface d'Issarine (mort en martyr depuis).

Ayant non seulement besoin d'un logement et d'un travail, mais sortant peu à peu de son terrible deuil pour s'interroger sur les troubles circonstances du trépas de son grand-frère, le petit Merrick s'est porté volontaire pour intégrer le Guet de Tal Endhil (où l'on manquait cruellement de recrue sachant lire) pour y finir sa formation aux armes auprès de Dario Celsine et élucider l'étrange mort de Helmrick...

Durant l'épisode 32) "Haarghon Leshil", les Patrouilleurs aux prises avec une histoire de fiançailles brisées l'ont convaincue d'épouser Bérénille, fille d'Elga Borwyn et son patron-bûcheron Gwendal : fondé sur une naïveté et des illusions romantiques mutuelles, ce couple semble promis a un grand avenir...