Malondil

De Marches du Nord
Version du 11 janvier 2021 à 20:36 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

À quelques 23 printemps, Malondil van Sirbahn ("Honore-les-Ancêtres") fût brièvement le plus jeune chef que les Elloran ait jamais eu, essentiellement élu grâce à l'aura de son défunt père Ahndro'shar et à quelques démonstrations d'éloquence qui ne semblent plus se reproduire depuis son élection.
Il faut dire que le jeune homme est d'une part confronté à un clan particulièrement "libertaire" où le chaman Kal Feilan a beaucoup plus d'influence que lui, d'autre part empêtré dans une histoire familiale dramatique et complexe : son père est mort au combat en affrontant les Impériaux de Solerane, sa sœur aînée Mona Ma'od a rejoint les Kormes, sa grande sœur adoptive Nasheda Liman est partie vivre chez les Dirsen et lui est resté seul avec sa vieille mère qui lui rebat les oreilles des exploits de son défunt père.

Finalement engagé du côté des "Bellicistes" durant l'Assemblée Tribale, les Talendan ont réussi à "le convaincre qu'il faisait fausse route" (?) et il semble depuis s'être retiré des débats politiques...
Durant la Huitaine 10, Malondil a carrément fini par démissionner pour aller se battre avec les So'Sherkan dans la Marche des Gemmes, abandonnant son clan sans chef.
À sa suite, c'est Nasheda Liman qui a finalement hérité du poste avec l'aide de Durgaut, malgré ses réticences...