Livre des Âges

De Marches du Nord
Version du 6 mars 2020 à 09:30 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher
L'Étoile Première à huit branches, telle qu'on peut la voir sur la bannière des Soldats du Temple des Patriarches : chaque branche représente un des Premiers.
Principal texte sacré du Culte des Pères et chroniques plus ou moins légendaires de l'humanité depuis que les Premiers sont descendus des étoiles, le Livre des Âges serait au départ l’œuvre des époux aînés Edril et Roël, entamée à la fin de l'Âge Premier lorsque la première guerre du Continent vit la plupart des fondateurs mythiques quitter le monde.

La descendance de ces premiers chroniqueurs, en particulier Edromar d'Arnelore, continua par la suite d'ajouter au texte les principes, les lignées et les hauts-faits des Aînés jusqu'à l'époque du Cataclysme, mettant un terme à l'Âge Second et provoquant l'Âge Sombre.

Ces annales du Continent ne reprirent qu'à l'époque du Haut-Royaume, alors que des textes concurrents (et souvent contradictoires) étaient apparus tant au Royaume de Horne que dans la principauté dalane et jusqu'à l'Académie kerdane d'Altamire : depuis l'avènement de l'Empire de Rem, le Culte des Pères tâche de trier ces chroniques divergentes pour constituer le récit de l'Âge Impérial, qui serait alors le Quatrième.