Fleuve-aux-Cinq-Bras : Différence entre versions

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher
m (Sebastien a déplacé la page Fleuve au Cinq Bras vers Fleuve aux Cinq Bras)
m (Sebastien a déplacé la page Fleuve aux Cinq Bras vers Fleuve-aux-Cinq-Bras)
(Aucune différence)

Version du 9 février 2015 à 23:30

Le vaste réseau fluvial que les Liam'Lon appellent Leyanon Ge'wayl, le "Fleuve-aux-Cinq-Bras", s'étend de la Mer Cernée à l'ouest jusqu'au littoral du Golfe Cinglant : il comprend en fait une demi-douzaine de rivières et fleuves permanents, au moins trois cours d'eaux saisonniers, plusieurs lacs, quelques marécages et une nuée de torrents.
Depuis les hautes montagnes entourant le large bassin des fleuves, l'ensemble se ramifie en de nombreux affluents, confluents et mêmes défluents, se séparant et se rejoignant parmi les collines escarpées et les gorges tortueuses pour dévaler vers les plaines couvertes de profondes forêts qui s'étalent jusqu'à la côte...

D'après les estimations des Sotorine, et s'il faut en croire les récits de voyages Liam'Lon, le seul bassin du Fleuve-aux-Cinq-Bras pourrait être trois à quatre fois plus grand que la vallée des Lacs en Paliers.
Étrangement, les Liam'Lon ne dépassent jamais la Mer Cernée vers l'ouest : les hautes-vallées du fleuve sont considérées comme "trop sauvages" même par les cavaliers-nomades...