Devanagari Lalsangesh : Différence entre versions

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher
(Fiche)
 
(23 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Devanagari Lalsangesh est un '''émissaire [[fehnri]]''' d'apparemment 20 ans, avec le teint foncé caractéristique de l'ethnie des jungles. Une silhouette élancée d’1m65, un visage harmonieux rehaussé par de fins sourcils noirs encadrant des yeux rieurs. Ses cheveux et son front sont couverts par un turban de soie finement décoré et assorti à ses bottines autant qu’à ses tenues aux couleurs chatoyantes, tenues qu’il change quotidiennement.
+
[[Fichier:Lalnyhari-01.png|130px|right]]Devanagari Lalsangesh est un '''émissaire [[fehnri]]''' d'apparemment 20 ans, avec le teint foncé caractéristique de l'ethnie des jungles. Une silhouette élancée d’1m65, un visage harmonieux rehaussé par de fins sourcils noirs encadrant des yeux rieurs. Ses cheveux et son front sont couverts par un turban de soie finement décoré et assorti à ses bottines autant qu’à ses tenues aux couleurs chatoyantes, tenues qu’il change quotidiennement.
  
Arrivé il y a un an au '''[[:Catégorie:Felriane#le Khujayan|Khujayan]]''' de [[Felriane]] - l’opulente et unique ambassade de [[Fehn]] - son appellation « Colibri de [[Lalzanguali]] » indique qu’il est au service de la puissante ambassadrice. Le diplomate a une conversation agréable : il ne coupe jamais la parole et se montre toujours intéressé par ses interlocuteurs qu'il écoute sans se départir d'un large sourire.  
+
Arrivé il y a un an au '''[[:Catégorie:Felriane#le Khujayan|Khujayan]]''' de [[Felriane]] - l’opulente et unique ambassade de [[Fehn]] - son appellation « '''''Colibri de [[Lalsangzuali]]''''' » indique qu’il est au service de la puissante ambassadrice. Le diplomate a une conversation agréable : il ne coupe jamais la parole et se montre toujours intéressé par ses interlocuteurs qu'il écoute sans se départir d'un large sourire.  
  
 
== Jeunesse mordorée ==
 
== Jeunesse mordorée ==
dans la métropole portuaire de '''Nanghyamsi''', au bout de la péninsule du '''Nanjarinha''', Devanagari a grandi dans la caste la plus élevée que puisse espérer un Fehnri mâle, la '''Mahasivrah''' : la Maisonnée Royale, regroupant l'administration, les savants, l'armée, les espions, les émissaires et la domesticité immédiate d'une Reine de Fehn. Devanagari a été retiré tôt à ses parents pour devenir le "jouet" juvénile de la matrone Lalzanguali, avant d'être son élève puis son secrétaire. La Révérée Maitresse ne s'étant pas trompé sur son potentiel, il devient finalement son agent et le précepteur de sa fille cadette et préférée, '''Lalsyani'''.<br>
+
Devanagari est né dans l'industrieuse métropole portuaire de '''Nanghyamsi''', principale accès vers le continent fehnrique et siège de la '''[[:Catégorie:Lalnyhari|Lignée de Lalnyha]]''', parmi les mangroves étouffantes de la péninsule équatoriale du ''Nanjarinha''. Ses traits harmonieux ayant retenu l’attention d’une gouvernante au service des Lalnyhari, le garçon d'à peine 12 ans a été aussitôt retiré à ses parents -grassement payés- pour rejoindre la domesticité de l'ambassadrice et astrologue '''[[Lalsangzuali]]''', qui aime à s'entourer de beauté. La Révérée Maîtresse déménageait alors sa maisonnée vers les [[Îles Mordorées]], et plus exactement la luxuriante Samudra, l'île centrale du '''[[royaume de Singhal]]''' où les diplomates Lalnyhari venaient de négocier une paix fragile après 50 ans de guerre contre la Lignée guerrière des '''Rhûdari'''.<br>
 +
Au sein des jardins aux milles oiseaux bariolés du Khujayan, [[Lalnyhari#Au royaume de Singhal|le fastueux consulat fehnrique]] dont Lalsangzuali venait reprendre la direction, Devanagari s'épanouit en un jeune homme encore plus gracieux que les autres "oisillons" entourant la puissante matriarche, et un élève assez brillant pour devenir son secrétaire personnel –et son giton.
  
'''Nanghyamsi'' est une île tropicale paradisiaque, en comparaison des jungles hostiles de Fehn. Les moeurs y sont délicieusement permissives et sa culture raffinée mêle les influences fehnriques aux traditions "solaires" y compris le patriarcat bien que peut exprimé au grand jour.
 
  
 +
[[Fichier:Samudra-01.jpg|400px|center]]
  
  
la '''Révérée Maîtresse Lalsangzuali''' (qui méritera sa propre page un jour), <br>  
+
Ravie du travail comme des attentions du jeune homme, sa Révérée Maîtresse lui fît l'honneur de l'intégrer à sa propre famille en lui octroyant le matronyme de ''Lalsanguesh'', l'élevant ainsi vers la caste la plus élevée que puisse espérer un Fehnri mâle, '''la Mahasivrah''' : la Maisonnée Royale, regroupant la domesticité immédiate, l'administration, les savantes, l'armée, les espionnes et, bien sûr, ''les émissaires'' d'une Reine de Fehn, dont Lalsangzuali était déjà l'une des étoiles montantes.<br>  
 +
Et lorsque celle-ci fût rejointe à Samudra par sa fille cadette, l'adorable mais effrontée '''Lalsyani''', Devanagari devînt son '''''précepteur''''', un poste d'autant plus subtil qu'il nécessitait un équilibre permanent entre une obéissance de chaque instant et une autorité jamais déplacée. Cette fonction lui a d'ailleurs permis de toujours rester à bonne distance des exactions menées par la belliqueuse lignée de Rhûda, qui ne se privait pas d'alimenter son perpétuel appétit d'esclaves en asservissant les populations singhalaises piégées au-delà des nouvelles frontières.
  
[[Îles Mordorées]] '''Royaume de [[Singhal]]''' (Samudra, etc.), <br>  
+
Durant les années qui suivirent, Lalsyani grandit presque aussi vite que '''l'influence maritime''' de sa Lignée. L'Assemblée des Reines ayant confié à la souveraine Lalyordrah la juridiction de tout le trafic maritime fehnri sur les [[Mers Serpentines]], ses Lalnyhari tirèrent parti leur alliance avec les navigateurs '''[[Lusiarine]]''', nouée au cours de la guerre et ayant permis aux Kerdans d’évincer leurs concurrents [[Venderine]] <ref>Le Khujayan de Samudra s'est même approprié le site où venait de commencer l'édification de l'Arche des Venderine, dont les Lalnyhari n'ont conservé que la vaste rade et un petit pavillon typiquement kerdan, transformé en volière pour les perruches de la Révérée Maîtresse.</ref>, étendant peu à peu leurs commerces non seulement vers les archipels dispersés des Myriades (où leurs rivales Rhûdari continuaient de mener des razzias), mais aussi vers le sultanat de Kaligantham (au large de [[Horne]], et "voisin" de Singhal) puis, peu à peu, en direction de l'Empire de Rem...
mini-présentation "officielle" des Lignées de '''Lalnyha''' (surtout) et de Rhûda (vaguement, sauf si tu as envie de dire du mal)
+
+ tout ce que tu auras envie d'inventer/raconter sur son enfance, sa famille, son caractère...
+
  
  
== Au Khujayan de Farlane ==
+
<references/>
Brève présentation du Khujayan et de sa raison sociale, liens avec [[Lusiarine]] et [[Maisons Marchandes#Loryame|Maison Loryame]], précepteur de Lalsyani<br>
+
Lalnamûrti et Praona → Aroche
+
  
'''''► 1er niveau de secret, réservé aux diplomates très informés (contactez le MJ).'''''
 
{{Secrets|
 
premier niveau : Présentation beaucoup plus complète et officieuse des Lalnyhari, de la situation diplomatique entre [[Fehn]] et l'[[Empire de Rem]] et de la mission du Khujayan
 
  
Lalsangzuali, diplomate et devineresse qui fût longtemps en charge du Khujayan de '''Samudra''', la capitale du '''royaume de Singhal''. Elle fait partie des rares personnes à pouvoir se targuer d'avoir déjà pu lever les yeux sur ''Lalyordrah''', la reine de la lignée '''Lalnyhari'''.
 
  
 +
== Au Khujayan de Farlane ==
  
'''''► 2ème niveau de secret, sur autorisation expresse du MJ.'''''
+
Le Khujayan est à ce jour l'unique ambassade de l'Empire de Fehn sur le territoire reman. Ce palais que les Farlanais appellent la Maison Brune a été établie à la fin de l'an 35 (È.I.) qu'après de longues négociations et grâce à l'influence kerdane, plus particulièrement celle de la puissante "dynastie de sinople" des [[Lusiarine]], qui font commerce des épices avec Fehn et la[[Maisons Marchandes#Loryame|Maison Loryame]].
{{Secrets|
+
Dirigés par la Révérée Maitresse Lalsangzuali, les habitants du Khujyan qui sont de vrais Fehnri de Fehn, voient leur image publique entachée par la réputation peu flatteuse des Exilés, ceux-là même que leurs Impératrices ont jadis jetés à la mer et qui se sont (notamment) échoués en terre remane, tout particulièrement la lourde renommée criminelle des Nocturnes : les émissaires du Khujayan font donc tout leur possible pour se distancier de cette racaille et se montrer d'irréprochables partenaires commerciaux autant que diplomatiques, appuyant volontiers le fragile pouvoir des Malnides, dont le matriarcat n'est pas pour déplaire aux Fehnri.
l'Incarnat et (paradoxalement) l'espoir d'indépendance
+
  
La matrone Lalzanguali devant quitter Samudra pour Felriane - dans le cadre du projet de déploiement de Fehn dans l'Empire de Rem -, elle a proposé à Devanagari de faire de lui son ""incarnat", c'est à dire une sorte d'avatar dans lequel elle peut se manifester. Rusée, Lalzanguali n'avait pas besoin de le contraindre car l'ambitieux Devanagari sait pertinemment que celui lui offrirait un statut très envié, en plus d'expériences insoupçonnées. Une chirurgienne inséra une sorte d'embryon de Lalsangzuali contre le cœur de Devanagari.  
+
Les quelques rares personnes qui ont pu pénétrer dans le palais et y séjourner plus longtemps qu'une entrevue rapportent un haut degré de raffinement, que ce soit dans la décoration, dans la tenue du personnel ou dans la danse, discipline élevée au rang d'art. On y trouve de nombreuses essences de bois et chaque salle est décorée harmonieusement de soieries dans un ton unique, rouge, orangé, jaune, vert, bleu ciel, indigo ou violet.
  
Dans la pratique, Devanagari sent l'embryon battre un instant avant que Màjhicienne ne prenne possession de lui en employant la Màn de son hôte. Le Troisième Oeil de Devanagari, un tatouage màjhique d'un oeil stylisé sur le front s'ouvre alors, signifiant que la Révérée Maîtresse parle par sa voix.
+
Devanagari, qui est connu comme faisant partie des émissaires préférés de Lalsangzuali, est également un proche de Lalsyani, la fille de la Révérée Maitresse, dont il était le précepteur et pour qui il prépare l'emménagement prochain à Tal Endhil.
Elle utilisa surtout son Incarnat pour parler à sa fille et jouer avec elle à distance mais aussi pour visiter son harem de mâles, causer avec ses amants qui se sentaient délaissés et souvent jaloux et, encore plus rarement, pour faire passer des messages urgents ou donner des ordres impérieux.
+
Devanagari reste le plus souvent conscient, bien que n'étant plus aux commandes de son propre corps pour une durée allant parfois jusqutoute une heure avant de s'effondrer pour une demi-journée. Du jour ou Devanagari est devenu Incarnat de sa mère, Lalsyani a cesser de coucher avec lui.
+
  
On ne connait à Lalzanguali que deux incarnats : Devanagari et la màjhicienne Praona, capable d'invoquer de discrets démons qui se lovent dans l'ombre des gens pour espionner. Dans la demi-conscience qui suit les incarnations de la révérée Maîtresse, Devanagari a rêvé de Praona bien avant de la rencontrer au Khujayan de Felriane, où elle gère le renseignement nordique, s'occupant essentiellement des barbares-pirates "Ondrènes", des "écumeurs" kerdans et des Marches du Nord.
+
Le Khujayan s'applique à entretenir de bons rapports avec les instances de Rem, malgré la fréquente défiance à son égard. Il reste cependant un client très prisée par les guildes marchandes tellement ses ressources financières semblent importantes. Si le Khujayan est un payeur particulièrement fiable, les achats et ventes sont réalisés dans le respect des contrats établis - dont il garde copie dans ses immenses archives -, il est très regardant sur la qualité des produits.
  
Devanagari a pris conscience qu'elle en avait un troisième via de brèves visions après qu'elle l'ait possédé. Indubitablement un mâle qu'elle utilise pour côtoyer des amantes généralement blanches ou pour tuer des gens. Devanagari se garde bien d'interroger la matrone sur l'identité de cet intrigant.
 
  
Au bout d'un an, forte de l'instruction de son précepteur et ami, Lalsyani a finalement convaincu sa mère de la faire venir à Felriane pour participer à la gloire grandissante de la maisonnée royale. Il vaudrait mieux pour Devanagari qu'on ne réalise jamais que c'est lui qui a instillé à la fille cadette le désir de faire ses armes politiques dans l'Empire de Rem, nommé en Fehn le continent Dhamyarin, se qui signifie les ''Terres Ignares''.
+
'''''► 1er niveau de secret, réservé aux diplomates très informés (contactez le MJ).'''''
 +
{{Secrets|
 +
premier niveau : Une denommée Lalnamûrti doit se rendre prochainement à Aroche. Une dénommée Lalnamûrti, proche de ''Lalyordrah'''  la reine de la lignée '''Lalnyhari''', serait directement venu de Fehn au Khujayane afin de préparer son déplacement à Aroche pour rencontrer, dit-on, la redoutée  et mystérieuse matriarche Saraatsha, cellequi dirige la [[Ruche des Braséros d'Améthyste]]. Praona, une autre émissaire de Lalsangzuali, y représente le Khujayan depuis de long mois.
  
Praona descend de la Lignée aujourd'hui éteinte de Pravindrah. Elle a rejoint les Lalnyhari par l'entremise d'un aïeule qui a senti le vent tourné avant l'anéantissement de leur famille. Praona était une des amantes favorites de la Révérée Maîtresse et s'est proposée elle-même à devenir Incarnat pour mieux la servir, bien avant de recevoir la mission d'infiltrer Aroche. Praona rêve ponctuellement du mignon Devanagari qu'elle entraine parfois dans son lit, sans doute du fait de leur statut commun qui les a rapproché et parce que la Matrone est très occupée.
+
La suspicion de pratique de magie au sein du Khujayan est trop fréquente pour ne pas avoir un fond de vérité. On dit que Laliorijdhel, la doyenne du Khujayan est une puissante arcaniste.
  
 +
Les archives du Khujayan sont plus qu'une simple bibliothèques. Il y est en permanence consigné une foule considérable d'informations glanées pour les nombreux agents de Lalsangzuali.
  
 +
Par les contacts qu'il avait noué, on sait que Devanagari , dont il n'est aujourd'hui pas fait secret qu'il va accompagner la jeune Maitresse Lalsyani à Tal Endhil, projetait en réalité de représenter Lalsangzuali à Aroche, la plus grande citée du Nord. Lalsyani en aurait décidé autrement, sur un coup de tête après avoir entendu un récit élogieux concernant Tal Endhil.
  
 +
Les Lalnyhari forment '''la plus jeune des sept Lignées dirigeant « l'empire » de [[Fehn]]''', fondée il y à peine 120 ans par la Princesse Lalnyha, suite à une scission de la Ligné de Pravindrah, [[:Catégorie:Les Fehnri#Les Exilées|exilée]] et anéantie depuis. Basée dans la mégalopole portuaire de Nanghyamsi, la Lignée de Lalnyha s'est largement étendue à travers les '''[[Îles Mordorées]]''', s'affirmant comme la principale institution diplomatique de Fehn en négociant une paix apparemment durable entre la Lignée concurrente des Rhûdari et le '''[[Royaume de Singhal]]''', que les précédentes harcelèrent pendant plusieurs décennies. Parmi les lignées fehnriques, les Lalnyhari ont la réputation d'être parmi les plus diplomates et les moins belliqueuses.
  
 +
S'étant alliées depuis avec la dynastie kerdane des '''[[Lusiarine]]''', les Lalnyhari se sont considérablement enrichies dans le '''commerce maritime''' et leurs ambassadrices ont récemment atteint '''[[Felriane]]''' pour y bâtir une sorte de consulat : le [[:Catégorie:Felriane#le Khujayan|Khujayan]] de Farlane.
  
-  très bien qu'accepter lui offrir
+
Lalsangzuali, diplomate et devineresse fût longtemps en charge du Khujayan de '''Samudra''', la capitale du '''royaume de Singhal''.
  
Un an avant Lalsyani
+
'''''► 2ème niveau de secret, sur autorisation expresse du MJ.'''''
 +
{{Secrets|
 +
Quand elle dut Samudra pour Felriane - dans le cadre du projet de déploiement de Fehn dans l'Empire de Rem -, la matrone Lalzanguali a proposé à Devanagari de faire de lui son ""incarnat", c'est à dire une sorte d'avatar dans lequel elle peut se manifester. Une chirurgienne inséra une sorte d'embryon de Lalsangzuali contre le cœur de Devanagari et il reçut le tatouage màjhique d'un oeil stylisé sur le front, permettant à la Màjhicienne de prenne possession de lui en employant sa Màn. Le Troisième Oeil de Devanagari,  s'ouvre alors, signifiant que la Révérée Maîtresse parle par sa voix.
 +
Devanagari reste le plus souvent conscient, bien que n'étant plus aux commandes de son propre corps pour une durée allant parfois jusqu'à toute une heure avant de s'effondrer pour une demi-journée. Du jour ou Devanagari est devenu Incarnat de sa mère, Lalsyani a cesser de coucher avec lui.
 +
 
 +
On ne connait à Lalzanguali que deux incarnats : Devanagari et la màjhicienne Praona, capable d'invoquer de discrets démons qui se lovent dans l'ombre des gens pour espionner. Praona elle gère le renseignement nordique, s'occupant essentiellement des barbares-pirates "Ondrènes", des "écumeurs" kerdans et des Marches du Nord.
 
}}
 
}}
 
}}
 
}}
 
  
 
== Vers Tal Endhil ==
 
== Vers Tal Endhil ==
Ligne 76 : Ligne 77 :
  
 
'''Atouts :''' Ressources Garde-Robe 3, Fortune 2, Petits Secrets 2 – Statut : Incarnat de lalsangzuali 2<br>
 
'''Atouts :''' Ressources Garde-Robe 3, Fortune 2, Petits Secrets 2 – Statut : Incarnat de lalsangzuali 2<br>
Relations : Lalsyani 3, Praona 2, Révérée Maîtresse Lalsangzuali 1<br>
+
Relations : Lalsyani 3, Praona 2, [[Rajid Sharma]] 2, Révérée Maîtresse Lalsangzuali 1, Valeria 1<br>
 
Contacts : Maison Loryame 2, Capitaines Kerdans 2<br>
 
Contacts : Maison Loryame 2, Capitaines Kerdans 2<br>
  
Ligne 83 : Ligne 84 :
  
  
► '''Potentiels :''' Convaincre 15, Déguisement 15, Séduire 14, Se faufiler 13, Rédaction 12+, Manigancer 12+, Lancer de Dague 11, Poignarder dans le Dos 10 +Prep., Grimper 9, Esquive 7, Courage 7+, Crochetage 7...
+
► '''Potentiels :''' Convaincre 15, Déguisement 15, Psychologie 14, Séduire 14, Se faufiler 13, Rédaction 12+, Manigancer 12+, Lancer de Dague 11, Poignarder dans le Dos 10 +Prep., Grimper 9, Esquive 7, Courage 7+, Crochetage 7...<br>
  
'''Histoire & Progrès – Base : 2pH''' ''+noter le reste au fur et à mesure ;)''
+
'''Histoire & Progrès – Base : 2pH''' ''+noter le reste au fur et à mesure''
 +
Points de Progrès  '''5:''' (Ambassade arochaise 1 +1 printemps +1 "Long courrier") +2 PP (récupération Mancino, Praona et cargaison)<br>
  
 +
'''2 faveurs''' auprès de Lalsanqzuali.  Contact de Valeria, Objet défense Majhique.
 
}}
 
}}
 +
  
 
[[Catégorie:Protagonistes]]
 
[[Catégorie:Protagonistes]]

Version actuelle en date du 2 août 2021 à 16:07

Lalnyhari-01.png
Devanagari Lalsangesh est un émissaire fehnri d'apparemment 20 ans, avec le teint foncé caractéristique de l'ethnie des jungles. Une silhouette élancée d’1m65, un visage harmonieux rehaussé par de fins sourcils noirs encadrant des yeux rieurs. Ses cheveux et son front sont couverts par un turban de soie finement décoré et assorti à ses bottines autant qu’à ses tenues aux couleurs chatoyantes, tenues qu’il change quotidiennement.

Arrivé il y a un an au Khujayan de Felriane - l’opulente et unique ambassade de Fehn - son appellation « Colibri de Lalsangzuali » indique qu’il est au service de la puissante ambassadrice. Le diplomate a une conversation agréable : il ne coupe jamais la parole et se montre toujours intéressé par ses interlocuteurs qu'il écoute sans se départir d'un large sourire.

Jeunesse mordorée

Devanagari est né dans l'industrieuse métropole portuaire de Nanghyamsi, principale accès vers le continent fehnrique et siège de la Lignée de Lalnyha, parmi les mangroves étouffantes de la péninsule équatoriale du Nanjarinha. Ses traits harmonieux ayant retenu l’attention d’une gouvernante au service des Lalnyhari, le garçon d'à peine 12 ans a été aussitôt retiré à ses parents -grassement payés- pour rejoindre la domesticité de l'ambassadrice et astrologue Lalsangzuali, qui aime à s'entourer de beauté. La Révérée Maîtresse déménageait alors sa maisonnée vers les Îles Mordorées, et plus exactement la luxuriante Samudra, l'île centrale du royaume de Singhal où les diplomates Lalnyhari venaient de négocier une paix fragile après 50 ans de guerre contre la Lignée guerrière des Rhûdari.
Au sein des jardins aux milles oiseaux bariolés du Khujayan, le fastueux consulat fehnrique dont Lalsangzuali venait reprendre la direction, Devanagari s'épanouit en un jeune homme encore plus gracieux que les autres "oisillons" entourant la puissante matriarche, et un élève assez brillant pour devenir son secrétaire personnel –et son giton.


Samudra-01.jpg


Ravie du travail comme des attentions du jeune homme, sa Révérée Maîtresse lui fît l'honneur de l'intégrer à sa propre famille en lui octroyant le matronyme de Lalsanguesh, l'élevant ainsi vers la caste la plus élevée que puisse espérer un Fehnri mâle, la Mahasivrah : la Maisonnée Royale, regroupant la domesticité immédiate, l'administration, les savantes, l'armée, les espionnes et, bien sûr, les émissaires d'une Reine de Fehn, dont Lalsangzuali était déjà l'une des étoiles montantes.
Et lorsque celle-ci fût rejointe à Samudra par sa fille cadette, l'adorable mais effrontée Lalsyani, Devanagari devînt son précepteur, un poste d'autant plus subtil qu'il nécessitait un équilibre permanent entre une obéissance de chaque instant et une autorité jamais déplacée. Cette fonction lui a d'ailleurs permis de toujours rester à bonne distance des exactions menées par la belliqueuse lignée de Rhûda, qui ne se privait pas d'alimenter son perpétuel appétit d'esclaves en asservissant les populations singhalaises piégées au-delà des nouvelles frontières.

Durant les années qui suivirent, Lalsyani grandit presque aussi vite que l'influence maritime de sa Lignée. L'Assemblée des Reines ayant confié à la souveraine Lalyordrah la juridiction de tout le trafic maritime fehnri sur les Mers Serpentines, ses Lalnyhari tirèrent parti leur alliance avec les navigateurs Lusiarine, nouée au cours de la guerre et ayant permis aux Kerdans d’évincer leurs concurrents Venderine [1], étendant peu à peu leurs commerces non seulement vers les archipels dispersés des Myriades (où leurs rivales Rhûdari continuaient de mener des razzias), mais aussi vers le sultanat de Kaligantham (au large de Horne, et "voisin" de Singhal) puis, peu à peu, en direction de l'Empire de Rem...


  1. Le Khujayan de Samudra s'est même approprié le site où venait de commencer l'édification de l'Arche des Venderine, dont les Lalnyhari n'ont conservé que la vaste rade et un petit pavillon typiquement kerdan, transformé en volière pour les perruches de la Révérée Maîtresse.


Au Khujayan de Farlane

Le Khujayan est à ce jour l'unique ambassade de l'Empire de Fehn sur le territoire reman. Ce palais que les Farlanais appellent la Maison Brune a été établie à la fin de l'an 35 (È.I.) qu'après de longues négociations et grâce à l'influence kerdane, plus particulièrement celle de la puissante "dynastie de sinople" des Lusiarine, qui font commerce des épices avec Fehn et laMaison Loryame. Dirigés par la Révérée Maitresse Lalsangzuali, les habitants du Khujyan qui sont de vrais Fehnri de Fehn, voient leur image publique entachée par la réputation peu flatteuse des Exilés, ceux-là même que leurs Impératrices ont jadis jetés à la mer et qui se sont (notamment) échoués en terre remane, tout particulièrement la lourde renommée criminelle des Nocturnes : les émissaires du Khujayan font donc tout leur possible pour se distancier de cette racaille et se montrer d'irréprochables partenaires commerciaux autant que diplomatiques, appuyant volontiers le fragile pouvoir des Malnides, dont le matriarcat n'est pas pour déplaire aux Fehnri.

Les quelques rares personnes qui ont pu pénétrer dans le palais et y séjourner plus longtemps qu'une entrevue rapportent un haut degré de raffinement, que ce soit dans la décoration, dans la tenue du personnel ou dans la danse, discipline élevée au rang d'art. On y trouve de nombreuses essences de bois et chaque salle est décorée harmonieusement de soieries dans un ton unique, rouge, orangé, jaune, vert, bleu ciel, indigo ou violet.

Devanagari, qui est connu comme faisant partie des émissaires préférés de Lalsangzuali, est également un proche de Lalsyani, la fille de la Révérée Maitresse, dont il était le précepteur et pour qui il prépare l'emménagement prochain à Tal Endhil.

Le Khujayan s'applique à entretenir de bons rapports avec les instances de Rem, malgré la fréquente défiance à son égard. Il reste cependant un client très prisée par les guildes marchandes tellement ses ressources financières semblent importantes. Si le Khujayan est un payeur particulièrement fiable, les achats et ventes sont réalisés dans le respect des contrats établis - dont il garde copie dans ses immenses archives -, il est très regardant sur la qualité des produits.


► 1er niveau de secret, réservé aux diplomates très informés (contactez le MJ).


premier niveau : Une denommée Lalnamûrti doit se rendre prochainement à Aroche. Une dénommée Lalnamûrti, proche de Lalyordrah' la reine de la lignée Lalnyhari, serait directement venu de Fehn au Khujayane afin de préparer son déplacement à Aroche pour rencontrer, dit-on, la redoutée et mystérieuse matriarche Saraatsha, cellequi dirige la Ruche des Braséros d'Améthyste. Praona, une autre émissaire de Lalsangzuali, y représente le Khujayan depuis de long mois.

La suspicion de pratique de magie au sein du Khujayan est trop fréquente pour ne pas avoir un fond de vérité. On dit que Laliorijdhel, la doyenne du Khujayan est une puissante arcaniste.

Les archives du Khujayan sont plus qu'une simple bibliothèques. Il y est en permanence consigné une foule considérable d'informations glanées pour les nombreux agents de Lalsangzuali.

Par les contacts qu'il avait noué, on sait que Devanagari , dont il n'est aujourd'hui pas fait secret qu'il va accompagner la jeune Maitresse Lalsyani à Tal Endhil, projetait en réalité de représenter Lalsangzuali à Aroche, la plus grande citée du Nord. Lalsyani en aurait décidé autrement, sur un coup de tête après avoir entendu un récit élogieux concernant Tal Endhil.

Les Lalnyhari forment la plus jeune des sept Lignées dirigeant « l'empire » de Fehn, fondée il y à peine 120 ans par la Princesse Lalnyha, suite à une scission de la Ligné de Pravindrah, exilée et anéantie depuis. Basée dans la mégalopole portuaire de Nanghyamsi, la Lignée de Lalnyha s'est largement étendue à travers les Îles Mordorées, s'affirmant comme la principale institution diplomatique de Fehn en négociant une paix apparemment durable entre la Lignée concurrente des Rhûdari et le Royaume de Singhal, que les précédentes harcelèrent pendant plusieurs décennies. Parmi les lignées fehnriques, les Lalnyhari ont la réputation d'être parmi les plus diplomates et les moins belliqueuses.

S'étant alliées depuis avec la dynastie kerdane des Lusiarine, les Lalnyhari se sont considérablement enrichies dans le commerce maritime et leurs ambassadrices ont récemment atteint Felriane pour y bâtir une sorte de consulat : le Khujayan de Farlane.

Lalsangzuali, diplomate et devineresse fût longtemps en charge du Khujayan de Samudra', la capitale du royaume de Singhal.

► 2ème niveau de secret, sur autorisation expresse du MJ.


Quand elle dut Samudra pour Felriane - dans le cadre du projet de déploiement de Fehn dans l'Empire de Rem -, la matrone Lalzanguali a proposé à Devanagari de faire de lui son ""incarnat", c'est à dire une sorte d'avatar dans lequel elle peut se manifester. Une chirurgienne inséra une sorte d'embryon de Lalsangzuali contre le cœur de Devanagari et il reçut le tatouage màjhique d'un oeil stylisé sur le front, permettant à la Màjhicienne de prenne possession de lui en employant sa Màn. Le Troisième Oeil de Devanagari, s'ouvre alors, signifiant que la Révérée Maîtresse parle par sa voix. Devanagari reste le plus souvent conscient, bien que n'étant plus aux commandes de son propre corps pour une durée allant parfois jusqu'à toute une heure avant de s'effondrer pour une demi-journée. Du jour ou Devanagari est devenu Incarnat de sa mère, Lalsyani a cesser de coucher avec lui.

On ne connait à Lalzanguali que deux incarnats : Devanagari et la màjhicienne Praona, capable d'invoquer de discrets démons qui se lovent dans l'ombre des gens pour espionner. Praona elle gère le renseignement nordique, s'occupant essentiellement des barbares-pirates "Ondrènes", des "écumeurs" kerdans et des Marches du Nord.

Vers Tal Endhil

Lorsque des Talendans ont accompagné leurs alliés Sotorine pour hiverner à Felriane à la fin de l'automne 37 (È.I.), Vighnu puis Adira Pratesh ont vite pris contact avec la "Maison Brune" (comme l'appelle les Farlanais) : l'incorrigible entrepreneur et armateur s'est bientôt associé aux Lalnyhari en leur proposant (contre un investissement substantiel dans on nouveau navire) de transporter non seulement une de leurs ambassadrices vers Aroche, mais d’accueillir les émissaires du Khujayan à Tal Endhil même. Fehn étant alors un peu à cours de matrones-diplomates expérimentées, c'est la propre fille de Lalsangzuali, la toute jeune Lalsyani, qui fut envoyée vers le bailliage, et son cher Devanagari avec elle...


Fiche


Devanagari Lalsangesh
Aventurier : Émissaire, Intrigant, Équilibré, Nature Remarquable, Fardeau – Maîtrise
Énergie : AMBITION 14
Fardeau : Incarnat de Lalsangzuali

Mental 4 : Ruse 4, Observation 4, Détermination 3 – Spé. Physionomiste 3
Physique 2 : Agilité 3, Dextérité 2, Joli 2
Social 5 : Charme 5, Psychologie 5 – Spé. Repérer le Mensonge 3
Éducation 4 : Lettres 3, Langues Étrangères 3 (Kerdan 3, Pères 2, Solaire 1), Rhétorique 3, Étiquette 2, Calligraphie 1 – Spé. Cryptographie Annelée 2
Truande 4 : Discrétion 4, Dagues (CL) 3, Déguisement 2, Crochetage 1 – Spé. Dans le Dos 3


Atouts : Ressources Garde-Robe 3, Fortune 2, Petits Secrets 2 – Statut : Incarnat de lalsangzuali 2
Relations : Lalsyani 3, Praona 2, Rajid Sharma 2, Révérée Maîtresse Lalsangzuali 1, Valeria 1
Contacts : Maison Loryame 2, Capitaines Kerdans 2

Réactions : Fascination Morbide 5, Féminité 4, Coquetterie 3, Arrogance 3, "Pays pourri !" 3 – Sensibilité 3
Limites : Tension 9, Aplomb 2 – KO 4, Critique 5


Potentiels : Convaincre 15, Déguisement 15, Psychologie 14, Séduire 14, Se faufiler 13, Rédaction 12+, Manigancer 12+, Lancer de Dague 11, Poignarder dans le Dos 10 +Prep., Grimper 9, Esquive 7, Courage 7+, Crochetage 7...

Histoire & Progrès – Base : 2pH +noter le reste au fur et à mesure Points de Progrès 5: (Ambassade arochaise 1 +1 printemps +1 "Long courrier") +2 PP (récupération Mancino, Praona et cargaison)

2 faveurs auprès de Lalsanqzuali. Contact de Valeria, Objet défense Majhique.