Chez Oracio

De Marches du Nord
Version du 8 décembre 2017 à 11:14 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

L'estaminet "Chez Oracio", près du port d'Archerune, est en fait le cellier d'une corderie où l'on descend par une volée de marches pour découvrir une salle voutée de presque 25m de long où pendent des chandeliers en roues de charrette :
la longue salle est coupée dans toute sa largeur par un comptoir de bois vernis derrière lequel on peut apercevoir, par-dessus la foule des marins kerdans, des mercenaires en goguette et des bateliers qui s'entassent aux petites tables rondes, l'empilement des grands tonneaux, des bombonnes, un bouquet d'amphores (c'est souvent bon signe : vin du sud) et une paire de kerdans qui tentent de servir en urgence les deux douzaines de personnes assaillant les 7 ou 8m de comptoir.

Ces sympathiques taverniers kerdans sont Olivero et Nelvina Torodine, vaguement liés à l'Arche (Torodine) locale mais surtout héritier du défunt Oracio Torodine, leur père.
C'est lui qui a fondé l'endroit il y a presque 15 ans, assurant pour longtemps son succès par de réguliers arrivages de vin rigérien ou estrani, importé via l'Arche d'Aroche.
La cuisine y est au mieux "sommaire", par contre, mais l'ambiance y est généralement aussi chaleureuse que la salle est bondée...

La corderie au-dessus de l'estaminet a été détruite durant l'incendie d'Archerune (huitaine mourante des Labours) mais, protégé par son emplacement, le bar à vins n'a pas trop souffert : l'établissement est à nouveau ouvert, quoiqu'il se trouve aujourd'hui sous un chantier de reconstruction...