Catégorie:Ondrènes

De Marches du Nord
Version du 24 août 2020 à 04:00 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher
Un guerrier ondrène tout ce qu'il y a de typique...
L'ancien Royaume des Ondrènes, fondé autour du Golfe de Meren, régna pendant plus de deux siècles sur les contreforts des Monts Voilés et les côtes voisines. Peuple guerrier, les Ondrènes se heurtèrent longtemps aux Mongrels et aux Dalanes, ses seigneurs marins (en particulier les Orsani) pillèrent les côtes de Rigorne, de Felriane et des Îles de Grès (ces dernières le leur rendaient bien, d'ailleurs).

Il y a presque un siècle, une coalition rassemblée contre-eux par le Roi des Aramides, Heormor le Juste, les envahit par le sud-ouest et, après plus de 10 ans d'un conflit qu'on appellera la Guerre des Lunes, vainquit finalement Rhoalberd, dernier roi des Ondrènes, à la bataille de Rivelune (en -58).
Les décennies suivantes virent les Dalanes, Rigériens et Mongrels harceler sans cesse le royaume désormais divisé et chancelant, incitant nombre d'Ondrènes à aller chercher refuge au-delà des Monts Voilés où une poignée de leurs compatriotes avaient fondé une petite cité côtière : Aroche.

Finalement soumis et intégrés par Semeron le Conquérant (premier empereur de Rem), le royaume déchu est aujourd'hui divisé en quatre duchés : Anguedale, Lorune, Lycène et Orsane. Leur histoire récente a néanmoins vue une assez fameuse révolte contre l'Empire qui alimente encore aujourd'hui une farouche volonté indépendantiste...


Histoire

Les origines des Ondrènes restent relativement méconnues puisque le Livre des Âges ne mentionne pas de quel Aîné ils sont issus : seuls des écrits apocryphes retrouvés à Paremine font état d'un certain Ongr (ou "Onghar"), réputé descendre des lignées d'Horon et de Mæln, qui se serait rebellé contre ses aïeux avant de partir (ou d'être exilé) vers les Montagnes des Épées. Son éventuelle descendance n'apparaît que bien plus tard dans d'antiques textes hérités du Royaume Solaire, que l'historien Aloren de Mélanque date aux alentours du V° siècle avant l'Ère Impériale, indiquant que les liaisons entre les cités de l'Arem et les "terres du Nord" furent menacées par "des barbares vêtus de peaux d'ours ayant envahi les Monts Voilés".
Jehol de Mélanque (fils d'Aloren), compare ce récit avec les chroniques des Dalanes puis des Malnides qui, dès le IV° siècle, font état de pillards portant comme emblème des têtes d'ours et sévissant entre l'actuel Anguedale et la baie des Grisards.

C'est probablement au siècle suivant que le héros Horbram est apparu dans les montagnes de Lorune, portant des armes d'airain, se réclamant de la lignée d'Horon et que certains décrivent comme un Aîné, mais plus probablement un officier du Royaume Solaire : ce chef de guerre parvînt à rassembler nombre des tribus "ondrènes" disparates, à établir une citadelle dans les montagnes et à instaurer un système clanique quasi-féodal, "l'Ondhor". Des pourparlers entre ces "Ondhoroen" et la Reine malnide Eoralne sont en tous cas attestés vers -250 [1].
Héritier de Horbram (possiblement un arrière-petit-fils), le chef de guerre Nyoargald fut finalement sacré premier "Roi des Ondhoroen" après une longue lutte pour la domination, et installa sa capitale dans les tours côtières de Loralne en -203 : la date est bien connue puisque Nyoargald envoya aussitôt des émissaires vers les contrées voisines pour leur réclamer un tribut. La petite cité de Tharguel, qui avait eut le front de refuser, fut conquise en -201, les champs alentours devenant le premier bassin agricole du jeune royaume.

En vert, les quatre duchés impériaux actuels qui formaient jadis le Royaume des Ondrènes.


À la conquête du Nord

C'est au cœur de l'Âge Sombre que remontent les premières installations des clans "ondhoroen" au Pays des Vents : à l'époque où ils n'étaient eux-mêmes qu'une tribu barbare, les Anguedais commerçaient déjà avec les Lewyllen, échangeant chevaux et fourrures contre les produits des forges et de l'artisanat "dirsen". Lorsque les Ondrènes formèrent un véritable royaume, d'aventureux marchands anguedais commencèrent à accompagner les Corneilles au-delà des Monts Voilés et élargirent leur commerce aux clans Okhina'en, Halia'Hetan, Edell'Okhil, Barantanen et Eibradon.

Bientôt rejoints par des Lorunois, ces audacieux négociants et rudes coureurs des bois entendirent bientôt parler de la plus grande place marchande du Pays des Vents, une certaine crique sur les côtes du Golfe Cinglant où les bateliers kerdans (qui à l'époque commençaient seulement à nouer des contacts avec les Ondrènes en s'installant à Orsigile) visitaient les Otlalnan : descendant le Dramguil, les Ondrènes y furent chaleureusement accueillis et, sous l’œil bienveillant des indigènes, y fondèrent la colonie qui deviendrait Aroche...

Bien sûr, ces territoires à peine explorés et certainement pas "conquis" allaient bientôt voir arriver un nombre de colons considérable lorsque commencerait le grand conflit des Ondrènes avec le Haut-Royaume...


Guerre des Lunes

Ces Ondhoroen continuèrent à piller leurs voisins et à gagner peu à peu du terrain au Sud du Golfe de Meren, envahissant la région de Lycène en -131 pour obtenir sa complète reddition en -128.


Culture

Culte d'Herem

. .


  1. L'objet des négociations étant apparemment une alliance pour « lutter contre les sorcières marines » (?)

Sous-catégories

Cette catégorie comprend la sous-catégorie ci-dessous.