Catégorie:Okhina'en : Différence entre versions

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:OkhinaEn-01.png|280px|thumb|right|'''Les couleurs du clan''', telles qu'elles sont généralement tissées dans les vêtements ou tressées dans les [[tresses sociales]] de ses membres :<br>
 
[[Fichier:OkhinaEn-01.png|280px|thumb|right|'''Les couleurs du clan''', telles qu'elles sont généralement tissées dans les vêtements ou tressées dans les [[tresses sociales]] de ses membres :<br>
 
'''1) Rouge :''' couleur tribale des [[So'Sherkan]], associée à la guerre et à la bravoure, '''2) Blanc :''' couleur des sommets enneigés, mais aussi du [[Hagad]], '''3) Noir :''' symbolise les oiseaux de proies. <br>
 
'''1) Rouge :''' couleur tribale des [[So'Sherkan]], associée à la guerre et à la bravoure, '''2) Blanc :''' couleur des sommets enneigés, mais aussi du [[Hagad]], '''3) Noir :''' symbolise les oiseaux de proies. <br>
À bien des égards, les couleurs des Okhina'en sont peut-être les plus "glorieuses" de tout le [[Peuple du Vent]], manifestant à tous non seulement leur vaillance et leur loyauté aux traditions ancestrales mais aussi -selon eux- la haute autorité que les Anciens leur ont confier sur la nation emishen toute entière (une attitude que les [[Remans]] devraient pouvoir comprendre, normalement...).]]Les '''Okhina'en''' ("''Aigles des Sommets''", que les [[Dirsen]] appellent "aigle royaux") sont les plus nombreux, les plus "guerriers" et de fait le clan dominant, puisque les "rois des [[:Catégorie:So'Sherkan|So'Sherkan]]" sont traditionnellement issus de leurs rangs. Encore près de 30.000, ils n'abandonnent pas l'espoir de reconquérir leurs territoires de la [[Marche des Gemmes]] et des [[Monts Voilés]], mais se contentaient depuis une décennie d'occuper fermement les crêtes des [[Montagnes du Tranchoir]] en attendant : la rumeur dit qu'ils cherchent maintenant à se ré-armer massivement.  
+
À bien des égards, les couleurs des Okhina'en sont peut-être les plus "glorieuses" de tout le [[Peuple du Vent]], manifestant à tous non seulement leur vaillance et leur loyauté aux traditions ancestrales mais aussi -selon eux- la haute autorité que les Anciens leur ont confier sur la nation emishen toute entière (une attitude que les [[Remans]] devraient pouvoir comprendre, normalement...).]]Les '''Okhina'en''' ("''Aigles des Sommets''", que les [[Dirsen]] appellent "aigle royaux") sont les plus nombreux, les plus "guerriers" et de fait le clan dominant, puisque les "rois des [[:Catégorie:So'Sherkan|So'Sherkan]]" sont traditionnellement issus de leurs rangs. Encore plus de 20.000 (ils étaient presque 30.000 au printemps 37), ils n'abandonnent pas l'espoir de reconquérir leurs territoires de la [[Marche des Gemmes]] et des [[Monts Voilés]], mais se contentaient depuis une décennie d'occuper fermement les crêtes des [[Montagnes du Tranchoir]] en attendant : la rumeur dit qu'ils cherchent maintenant à se ré-armer massivement.  
  
 
Ils ont déjà envoyé des centaines de combattants à [[Kainen Tahrel]] (apparemment dans l'idée de se "remettre à l’entrainement") et ont défendu à l'[[Assemblée Tribale]] l'idée d'une alliance [[emishen]] contre l'envahisseur. S'ils parviennent effectivement à rallier des milliers de combattants de tous leurs clans, ils vont vite devenir la plus grosse menace contre l'occupant... Les [[Tal_Endhil|Talendan]] qui ont rencontré leur chef, [[Alon Sorhan]], le décrivent comme un politicien rusé et un fanatique (dangereux mélange).
 
Ils ont déjà envoyé des centaines de combattants à [[Kainen Tahrel]] (apparemment dans l'idée de se "remettre à l’entrainement") et ont défendu à l'[[Assemblée Tribale]] l'idée d'une alliance [[emishen]] contre l'envahisseur. S'ils parviennent effectivement à rallier des milliers de combattants de tous leurs clans, ils vont vite devenir la plus grosse menace contre l'occupant... Les [[Tal_Endhil|Talendan]] qui ont rencontré leur chef, [[Alon Sorhan]], le décrivent comme un politicien rusé et un fanatique (dangereux mélange).

Version actuelle en date du 11 janvier 2021 à 13:46

Les couleurs du clan, telles qu'elles sont généralement tissées dans les vêtements ou tressées dans les tresses sociales de ses membres :
1) Rouge : couleur tribale des So'Sherkan, associée à la guerre et à la bravoure, 2) Blanc : couleur des sommets enneigés, mais aussi du Hagad, 3) Noir : symbolise les oiseaux de proies.
À bien des égards, les couleurs des Okhina'en sont peut-être les plus "glorieuses" de tout le Peuple du Vent, manifestant à tous non seulement leur vaillance et leur loyauté aux traditions ancestrales mais aussi -selon eux- la haute autorité que les Anciens leur ont confier sur la nation emishen toute entière (une attitude que les Remans devraient pouvoir comprendre, normalement...).
Les Okhina'en ("Aigles des Sommets", que les Dirsen appellent "aigle royaux") sont les plus nombreux, les plus "guerriers" et de fait le clan dominant, puisque les "rois des So'Sherkan" sont traditionnellement issus de leurs rangs. Encore plus de 20.000 (ils étaient presque 30.000 au printemps 37), ils n'abandonnent pas l'espoir de reconquérir leurs territoires de la Marche des Gemmes et des Monts Voilés, mais se contentaient depuis une décennie d'occuper fermement les crêtes des Montagnes du Tranchoir en attendant : la rumeur dit qu'ils cherchent maintenant à se ré-armer massivement.

Ils ont déjà envoyé des centaines de combattants à Kainen Tahrel (apparemment dans l'idée de se "remettre à l’entrainement") et ont défendu à l'Assemblée Tribale l'idée d'une alliance emishen contre l'envahisseur. S'ils parviennent effectivement à rallier des milliers de combattants de tous leurs clans, ils vont vite devenir la plus grosse menace contre l'occupant... Les Talendan qui ont rencontré leur chef, Alon Sorhan, le décrivent comme un politicien rusé et un fanatique (dangereux mélange).

Pages dans la catégorie « Okhina'en »

Cette catégorie contient 5 pages, dont les 5 ci-dessous.