Arbres-ancêtres

De Marches du Nord
Version du 6 octobre 2019 à 14:18 par Sebastien (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Dans les profondeurs de la Marche des Sylves pousse une espèce d'arbre, vaguement apparentée aux cyprès, qui s'élève fréquemment deux fois plus haut que toutes les autres cimes (jusqu'à 120m), si large qu'il arrive que des ours hibernent dans les creux de leurs troncs et que les barbares Sylvains vénèrent comme des dieux végétaux. Les érudits les nomment "arbres-ancêtres" car l'étude de leurs cernes semblent démontrer que certains d'entre eux sont plus vieux que l'Âge Sombre.

Mais leur trait le plus exceptionnel reste la qualité de leur bois : très rouge, presque imputrescible, juste assez souple pour supporter d'extrême pression sans rompre et, évidemment, fourni dans des volumes tels qu'on peut y tailler d'une pièce la quille et les membrures des plus grands navires.
La découverte des arbres-ancêtres a si radicalement changé la construction navale, et le prix de leur bois a bientôt atteint de telles fortunes, que leur exploitation seule a suffi à déclencher la Guerre des Sylves. Mais ces arbres grandioses sont rares et, encore aujourd'hui, la noblesse impériale et les plus puissantes dynasties kerdanes s'affrontent encore aujourd'hui pour le contrôle des forêts inhospitalières qu'ils toisent de leur hauteur...

► Depuis quelques temps, il semble pourtant que la production des Sylves est en perte de vitesse, et que les kerdans cherchent de nouvelles sources...


Arbre-ancetre.jpg