Alon Sorhan : Différence entre versions

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
→ analyse de Durgaut
 
→ analyse de Durgaut
  
[Maj printemps 38] Pendant l'hiver 37-38, les So'Sherkan sont remontés vers la Marche des Lacs après avoir brulé malorne et ont "nettoyé" les alentours du lac d'acier. Après avoir épargné celanire pour des raisons mystérieuses, conquis la Mine de Whardron de vive force, ils ont, vers la fin du mois des frimas, pris solerane malgrès la qualité de ses défenses et l'héroisme de ses défenseurs (le chateau résisterait encore, et des milliers de civils et de blessés se sont réfugiés à celanire, désormais seule place rémane de la région, ou ils risquent bien de mourrir de faim.)
+
Pendant l'hiver 37-38, les So'Sherkan sont remontés vers la Marche des Lacs après avoir brulé malorne et ont "nettoyé" les alentours du lac d'acier. Après avoir épargné celanire pour des raisons mystérieuses, conquis la Mine de Whardron de vive force, ils ont, vers la fin du mois des frimas, pris solerane malgrès la qualité de ses défenses et l'héroisme de ses défenseurs (le chateau résisterait encore, et des milliers de civils et de blessés se sont réfugiés à celanire, désormais seule place rémane de la région, ou ils risquent bien de mourrir de faim.)
 +
 
  
 
[[Catégorie:Personnages Secondaires]]
 
[[Catégorie:Personnages Secondaires]]

Version du 13 janvier 2021 à 13:46

OkhinaEn-01.png
Alon Sorhan (contraction nominale d'Alonil Sorhelan : "Commande-au-Crépuscule") est le chef du clan des Okhina'en, digne fils de leur précédent chef Torrent-Furieux, devenu à son tour un maître de guerre respecté et l'une des figures les plus influentes au sein de la tribu des So'Sherkan, qui commande aujourd'hui un important soulèvement contre les troupes impériales de la Marche des Gemmes.

Grand, mince, portant le plus souvent des peintures de guerre et s'exprimant d'une voix profonde, Alon Sorhan approche la quarantaine sans avoir pris d'épouse ou fondé de famille : depuis deux décennies, il se consacre entièrement aux destinées de son clan et de sa tribu. Ce sacrifice lui vaut une grande estime de la part de son peuple et, quoiqu'il ait quelques opposants au sein des clans Edell'Okhil et Tallalnen, il jouit aujourd'hui d'une autorité qui s'étend bien au-delà de son propre clan et rassemble autour de lui plusieurs milliers de guerriers "rebelles" de toute la tribu...

À l'Assemblée Tribale

C'est lors de la dernière Assemblée Tribale que les Talendans ont découvert Alon Sorhan : si les représentants Lewyllen étaient évidemment des marchands et que les émissaires Liam'Lon étaient aussi bien bardes que chamans ou chasseurs, les Okhina'en y affichaient plusieurs centaines de guerriers.
Alon Sorhan et son second, le barde Ehang Tohl y ont milité quatre huitaines durant pour une guerre sans retenue face à l'occupant dirsen et se sont radicalement opposés aux projets des Emishen pacifistes. Et si les émissaires talendans ont finalement réussi à faire pencher l'Assemblée en faveur d'une zone de paix qui inclurait Tal Endhil en évitant d'attirer trop tôt l'ire du prévôt Rhilder (voir l'épisode 9) "Reishin Ghoran"), les Okhina'en en ont surtout profité pour s'y procurer les armes, les informations et les partisans nécessaires à leur projet de soulèvement.

Le Soulèvement de la Marche des Gemmes

Depuis la fin de la Huitaine 7, les So'Sherkan rebelles ont lancé des raids à travers toute la Marche des Gemmes, Alon Sorhan démontrant ses capacités stratégiques : pour s'équiper, ses hommes ont d'abord attaqué les convois de matériel envoyé de Corelguil vers la vallée de Cainil, où la coalition de Kainen Tahrel affrontait déjà depuis près d'un mois les troupes de Rhilder le Fou et les renforts impériaux commandés par le jeune Féodor de l'Escarpe.

À la surprise générale, il semble que les rebelles aient trouvé une manière de mener une guérilla plutôt efficace en respectant pourtant (à peu près) le Hagad : en lançant des défis rituels à la plupart des troupes qu'ils ont rencontré, ils ont ainsi effectivement "déclaré la guerre" à toutes les troupes impériales en armes dans la région.

→ amplification des opérations → Hornois

→ analyse de Durgaut

Pendant l'hiver 37-38, les So'Sherkan sont remontés vers la Marche des Lacs après avoir brulé malorne et ont "nettoyé" les alentours du lac d'acier. Après avoir épargné celanire pour des raisons mystérieuses, conquis la Mine de Whardron de vive force, ils ont, vers la fin du mois des frimas, pris solerane malgrès la qualité de ses défenses et l'héroisme de ses défenseurs (le chateau résisterait encore, et des milliers de civils et de blessés se sont réfugiés à celanire, désormais seule place rémane de la région, ou ils risquent bien de mourrir de faim.)