14) "Les Bas-Fonds" : Différence entre versions

De Marches du Nord
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
_arrivée de Bahardabras, recherche de Maliam Lelpen (auberge Calamine) ''Votre amie elloran, Maliam Lelpen ("Arc Chantant", que Baharadabras surnomme "le mouton archer", parce qu'elle est petite -pour une Emishen- et très frisée), s'emmerdant ferme sur le Coppavento à quai, a décidé d'aller faire un tour en ville lors de la seconde nuit à Aroche et a (heureusement) fini à l'Auberge Calamine où on parlait un peu sa langue, passant sa soirée à boire, danser et gagner des concours de bras de fer avec les marins kerdans. Elle y est restée à l'abri pendant les émeutes de la ville-basse mais, au matin, elle avait été dénoncée et des gardes de la ville-haute sont venus la chercher : elle en a assommé un et s'est tirée en courant en direction du sud, d'abord dans le quartier du Val puis, quand ça a commencé à chauffer pour elle, elle s'est enfuie par les toits vers la mer, donc le quartier de la Pointe. Ca a mis un certain boxon chez les gardes mais, finalement, Bahardabras et Dario l'ont récupérée au pied du pahre, où elle attrapait des poissons à main nue pour les distribuer aux riverains.
+
_arrivée de Bahardabras, recherche de Maliam Lelpen (auberge Calamine)<ref> ''Votre amie elloran, Maliam Lelpen ("Arc Chantant", que Baharadabras surnomme "le mouton archer", parce qu'elle est petite -pour une Emishen- et très frisée), s'emmerdant ferme sur le Coppavento à quai, a décidé d'aller faire un tour en ville lors de la seconde nuit à Aroche et a (heureusement) fini à l'Auberge Calamine où on parlait un peu sa langue, passant sa soirée à boire, danser et gagner des concours de bras de fer avec les marins kerdans. Elle y est restée à l'abri pendant les émeutes de la ville-basse mais, au matin, elle avait été dénoncée et des gardes de la ville-haute sont venus la chercher : elle en a assommé un et s'est tirée en courant en direction du sud, d'abord dans le quartier du Val puis, quand ça a commencé à chauffer pour elle, elle s'est enfuie par les toits vers la mer, donc le quartier de la Pointe. Ca a mis un certain boxon chez les gardes mais, finalement, Bahardabras et Dario l'ont récupérée au pied du pahre, où elle attrapait des poissons à main nue pour les distribuer aux riverains.
 
Elle a depuis été ramenée au navire mais la rumeur d'une "espionne venteuse" s'est répandue parmi les hommes du guet.
 
Elle a depuis été ramenée au navire mais la rumeur d'une "espionne venteuse" s'est répandue parmi les hommes du guet.
''
+
''</ref>
  
 
_debriefing avec Vasco et le capitaine Anvarel
 
_debriefing avec Vasco et le capitaine Anvarel

Version actuelle en date du 2 janvier 2021 à 11:09

_arrivée de Bahardabras, recherche de Maliam Lelpen (auberge Calamine)[1]

_debriefing avec Vasco et le capitaine Anvarel

_convocation à la Questure avec l'Exarque et Lassia Torodine

_déjeuner avec Remlin Anvarel, récupération du corps de Sino Melangoline

_réveil d'Adira, autopsie (Brannock brille plus que Dario)

_visite au Lumignon pour causer avec Avishag (l'incendie, le sergent corrompu), Adira rencontre Saraatsha et passe un deal

_Dario rend le corps à la veuve remane de Sino et récupère ses notes d'enquête : Abhijeet

_tentative d'interrogatoire du gros sergent, attaque des pas-doués en sortant de l'auberge,

_rencontre avec le Blanchi

Opération viande Froide

La nuit du « jour des bêtes » [2], un commando talendan a pris d’assaut le quartier général de l’Ondhor à Aroche, la taverne dite de la cloche rouge, située dans le quartier des écueils (installée dans une ancienne chapelle, la cloche rouge constitue l’un des rares immeubles en dur de ce quartier misérable).

Objectifs

L’objet principal de l’assaut est de tuer les chacals qui ont « infiltrés » l’organisation Ondrène et sont en train de fomenter des émeutes à Aroche, semble-t-il pour foutre en l’air les tentatives de mobilisation de la population de la ville et déclencher (préparer/ faciliter ?) une nouvelle révolte des Ondrènes contre le pouvoir impérial. Les chacals, qui disposent d’au moins un sorcier et/ou d’un alchimiste, distribuent dans la ville une absinthe qui rend fou, coupée à la bière pour en diluer les effets (pure, elle tue).

Le commando a egalement l'intention de tuer le chef local de l’Ondhor, Obdal. Il a été initié aux rites de la confrérie du chacal et a mis l'organisation à leur service [3].

Le commando a enfin fait réaliser une fausse "ceinture des Ondrènes". Obdal porte en effet la ceinture mythique dite « du roi des ondrènes » qui est la marque de l’autorité dans l’Ondhor . Cette ceinture est en fait une plaque abdominale d’armure hornoise, que le Bastion aimerait beaucoup récupérer. L’idée est de récupérer la vraie sur le corps d'Obdal et de la restituer aux Hornois pour faciliter l'embauche de Hotars pour Tal Endhil. La fausse sera remise à Lerm le Blanchi afin qu’il puisse, en "retrouvant" cet important signe de souveraineté sur son organisation, faire désigner Tibald, fils de l’ancien chef Romwald (tué en duel régulier par Obdal), comme légitime successeur à la tête de l'organisation. La nomination de Tibald devrait, entre autres, éviter que des représailles soient organisées à l’encontre du commando.

Participants à l’assaut

Les mercenaires de TalEndil : Bahardabras le Hornois, Foriam l'Estrani, Herle le Défroqué, Nadine la Moucheuse, Arsombald la Tortue et Trevan le Perdu, l'Emishen Maliam Lelpen, le kerdan « des lacs » Bartolome Sotorine et l’employé d’Adira Brannock (9).

Les kerdans « d’Aroche » : Dario Celsine, Estrella Celsine, Essenio Sotorine, Morin Melangoline, Liego Melangoline et la questor Danilla Melangoline (venus venger leur camarade Sino, assassiné [4], 6 en tout).

Le commis boucher Gonlard [5].

A ces 16 braves s’ajoutent 8 Fenrhis fournis par la matriarche Saraatsha, et commandés par Himesh le Stratège (les Fenrhis se sont engagés à fournir un tiers des combattants totaux, soit un pour deux déjà présents).

Soit un total de 24 combattants.

Préparation

Alliés : La coopération des nocturnes locaux a été obtenue via Adira Pratesh. Il semble qu’il n’ait pas eu besoin de beaucoup insister *les yeux de chaton innocents d’Adira sont peut-être efficaces même sur les nocturnes ? pour convaincre les Fenrhis qu’ils avaient tout intérêt à éliminer la direction actuelle de l’Ondhor , qui leur est très hostile. Les nocturnes sont ravis de l’arrangement puisqu’ils ne porteront pas la responsabilité de l’assaut (même s’ils y participeront) et bénéficieront dans tous les cas de l’affaiblissement de leurs principaux concurrents (les talendan taillent déjà largement, depuis leur arrivée à Aroche, dans les effectifs de l’Ondhor et des chacals. Ils en tuent presque chaque nuit depuis une huitaine, les nocturnes doivent être ravis).

La bienveillance des autorités locales (le prévôt Dorvas-Le-Bras et le chef du guet de la ville basse, le capitaine Remlin Anvarel) a été obtenue en démontrant l’infiltration de l’Ondhor par les chacals et leur implication dans les émeutes qui secouent la ville nuit après nuit. Pour ce faire le corps d’un membre de l’Ondhor portant les tatouages des deux organisations a été obtenu (Lerm-le-Blanchi a aimablement permit aux TalEndan de tomber sur le galant de sa fille, Lowell, qu’il détestait. Le joli cœur est malheureusement décédé lors de son « arrestation citoyenne », mais il aurait, de toute manière, fini au bout d’une corde s’il avait été remis vivant au guet, alors….

Déguisements

Pour habiller ce commando, Mérane s'est procurée juste assez de costumes d'oiseaux (qui incluent pour la plupart de grandes "capes ailées" capables de dissimuler armes et armures, mais risquent d'encombrer un peu au combat). Les masques doivent permettre aux membres du commando de se reconnaitre entre eux : il y aura plusieurs mouettes (kerdans), corbeaux (fehnri) et faucons (Maliam et les mercenaires), outre 5 masques "spéciaux" : un grand condor pour Bahardabras, un albatros pour Bartolome, un vautour pour Brannock, un coq de bruyère pour Dario et un aigle à tête blanche pour Herle. Par ailleurs, en prévision des célébrations de la "nuit" des Bêtes, le capitaine Remlin Anvarel et une dizaine de ses officiers porteront des masques de chien histoire d'obliger les Ondhoroen qui cherchent à l’assasiner à se diviser pour trouver "le bon" (Le capitaine ayant fait savoir à la population que ses hommes et lui seraient "les chiens"). Enfin Lerm le Blanchi sera costumé en bouc (blanc), pour que le commando puisse le reconnaitre lors de l'attaque.

Reconnaissance

Avec l’aide de Brannock (qui a déjà effectué deux repérages dans les Écueils et a pu constater un important dispositif de sécurité et de surveillance autour de la Cloche Rouge) et de Dario (qui dispose des notes d’enquête de feu son collègue Sino, et a également retrouvé dans les archives de l’arche Kerdane de vieilles notes d’arpentage et des cartes marines des abords), le commando a constitué un plan du quartier des écueils (probablement le seul plan existant de ce quartier).

Déplacement

Adira s’est procuré 3 barques à fond plat pouvant contenir 10 hommes chacune (et planquées au port de pêche, au sud de la ville). Ces barques serviront à éviter les accès habituels du quartier des écueil, très surveillés et presque fortifiés.

Mise à l’abris des non combattants

Les chacals ayant l’intention de tuer tous les talendan pendant la nuit des bêtes, et de bruler leur navire pour faire les choses bien, il a été décidé de régler les deux questions et d’éloigner les non combattants en envoyant tout le monde sur le coppavento faire un tour dans la région (acheter de la bière et recruter un brasseur en aval).

Déroulement

Organiser un assaut, c’est un métier, et, malheureusement, ça ne s’improvise pas.

_ le commando arrive, range ses barques et s'enfonce dans le quartier
_ il est immédiatement repéré et doit se battre pour arriver à la cloche rouge
_ l'effet de surpris éventé, le combat est acharné
_ la porte "principale" étant barricadée, difficultés à rentrer
_ à l'intérieur, chaque mètre est gagné dans le sang
_ Le grenier ("la salle du trône") est barricadé
_ Obdal est abattu _ Le sorcier Sylvain invoque des êtres de fumée invulnérables, qu'Herle de Lorune parvient à dissiper avec son épée ancestrale (magique) _ Nadine la moucheuse mouche finalement le sorcier à l'arbalète _ Victoire finale, chère payée
_ Repli après incendie
[A COMPLETER]

Bilan

9 morts et autant de blessés sérieux dans le commando (mais plusieurs dizaines chez l’Ondhor, dont Obdal *dont la tête est allée orner la fontaine en face de la cloche rouge, pour que personne n’en ignore et presque tous les chacals tués).

Morts

4 fehnri anonymes.
4 kerdans (Estrella Celsine, Essenio Sotorine, Morin et Liego Melangoline
Le chevalier Trevan « le Perdu » de Rigorne * au grand désespoir de Diane qui « l’appréciait » et de son écuyer Gavin « la fouille » resté à TalEndil pour qui il était tout.

Blessés

Critique: un jeune fehnri anonyme
Graves : Bartolome, Brannock (les plus touchés) l'Estrani, Herle, Nadine et un fehnri (« par cumul de plusieurs blessures différentes)
En fait presque tout le monde est blessé (même Adira [6]) et l’état de plusieurs membres du commando est "sérieux par cumul de blessures" dont Bahardabras, Danilla, Maliam Lelpen, la Tortue et Himesh le stratège.

  1. Votre amie elloran, Maliam Lelpen ("Arc Chantant", que Baharadabras surnomme "le mouton archer", parce qu'elle est petite -pour une Emishen- et très frisée), s'emmerdant ferme sur le Coppavento à quai, a décidé d'aller faire un tour en ville lors de la seconde nuit à Aroche et a (heureusement) fini à l'Auberge Calamine où on parlait un peu sa langue, passant sa soirée à boire, danser et gagner des concours de bras de fer avec les marins kerdans. Elle y est restée à l'abri pendant les émeutes de la ville-basse mais, au matin, elle avait été dénoncée et des gardes de la ville-haute sont venus la chercher : elle en a assommé un et s'est tirée en courant en direction du sud, d'abord dans le quartier du Val puis, quand ça a commencé à chauffer pour elle, elle s'est enfuie par les toits vers la mer, donc le quartier de la Pointe. Ca a mis un certain boxon chez les gardes mais, finalement, Bahardabras et Dario l'ont récupérée au pied du pahre, où elle attrapait des poissons à main nue pour les distribuer aux riverains. Elle a depuis été ramenée au navire mais la rumeur d'une "espionne venteuse" s'est répandue parmi les hommes du guet.
  2. * none du Jour des Bêtes (jour « supplémentaire » entre les huitaines passante et mourante) du mois des semailles de l’année 37 ei
  3. le sergent Bahardabras a promis à un de ses compatriotes qu’Obdal serait tué et que sa mort serait publique (et le sergent a plein de raisons personnelles ou pas de tenir cette promesse)
  4. assassiné en fait par Lerm le Blanchi, mais ça, seul Dario l’avait deviné
  5. dit : "le petit gros à la dague", agent spécial du guet et aimablement prêté par le prévôt d’armes via le capitaine Remlin Anvarel, du guet de la ville basse, qui ne peut mobiliser plus qu’un homme car il manque déjà de personnel pour gérer les émeutes
  6. * mais il a surtout la marque du poing de Dario sur la joue

Épisode Précédent ← | → Épisode Suivant

<< retour à la LISTE des ÉPISODES